1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

el watan - Biskra : Université Mohamed Khider de Biskra : De bonnes nouvelles pour le centre d’enseignement intensif des langues

PDFImprimerEnvoyer

A l’occasion de l’ouverture, la semaine dernière, de «l’année linguistique 2019-2020» du Centre d’enseignement intensif des langues (CEIL) de l’université Mohamed Khider (UMK) lequel centre est situé au pôle universitaire de Chetma, Ahmed Boutarfaïa, recteur de l’UMK, a annoncé que tous les moyens nécessaires sont mobilisés pour que le CEIL de Biskra continue de fonctionner normalement et que des formations accélérées soient disponibles pour tous les types d’apprenants et de stagiaires souhaitant parfaire leurs connaissances et leur maîtrise d’une langue étrangère.

«Le rectorat accorde une attention particulière au CEIL étant donné qu’il joue un rôle important et crucial dans l’apprentissage des langues étrangères duquel on ne peut se passer en ces temps de mondialisation et d’échanges accrus avec le reste du monde. Je vous invite à vous engager sérieusement dans la maîtrise de l’anglais, du turc et même du chinois, car il en va de notre avenir.

Ce centre est si pimpant que cela me donne l’envie de retourner sur les bancs pour apprendre une langue», a-t-il déclaré. Réclamé depuis des années par les responsables du CEIL afin de stabiliser et attirer les meilleurs pédagogues en langues étrangères, le recteur a répondu favorablement à cette demande en soulignant que «dès l’année prochaine les enseignants du CEIL seront titularisés dans leur poste et qu’ainsi ceux-ci bénéficieront de salaires en rapport avec leurs compétences et grades respectifs».

Après que le Dr Madouni, directeur du CEIL de Biskra, a présenté un exposé pour mettre en avant les réalisations du CEIL offrant des formations intensives dans les langues française, anglaise, italienne, espagnole, allemande et turque et qui enregistre cette année plus de 1200 inscrits, dont des enfants répartis en 2 groupes, des enseignants et surtout des enseignantes du CEIL de Biskra ont été gratifiés d’un diplôme d’honneur pour leur abnégation, assiduité et apports et cela en dépit des faibles rémunérations à l’image de M. Crésus, un professeur de langue espagnole qui a travaillé sans être payé durant plus de 5 ans.

Celui-ci a évidemment été longuement applaudi par les présents après une sympathique collation offerte en l’honneur des cadres, enseignants et employés administratifs et des corps communs souhaitant tous que le CEIL de Biskra ait une autonomie financière et un pouvoir décisionnel «pour gagner en efficacité et en pérennité», souligne-t-on. Ce sont là, des perspectives de bon augure auxquelles le recteur adhère entièrement, a-t-on relevé.

https://www.elwatan.com/pages-hebdo/etudiant/universite-mohamed-khider-de-biskra-de-bonnes-nouvelles-pour-le-centre-denseignement-intensif-des-langue