1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

el watan - Alger : L’Algérie de demain : Un rôle économique important

PDFImprimerEnvoyer

Résister, c’est le début de la victoire», a déclaré Adolf Pérez Esquivel. Nouvelle, c’est le mot qui fédère toutes les forces vives algériennes. La nouvelle Algérie. En effet, l’Algérie semble trouver la voie, acceptée par toutes et tous, qui nous invite à discerner sous les choix irresponsables avec lesquels le pays n’en a pas encore terminé la certitude que l’affirmation sans cesse répétée du déclin de l’Algérie n’aura pas lieu.

Mieux, la certitude qu’à l’instar de l’histoire de l’arche de Noé qui ressemble à la situation de notre pays, elle est promise à accoster au premier gouvernement légitime qui émergera du déluge des transformations actuelles et à réinventer l’Algérie moderne. Nous avons assisté depuis dix mois à un mouvement révolutionnaire qui devient de plus en plus irréversible. Pour beaucoup d’observateurs avertis et militants politiques, l’Algérie est d’ores et déjà sur la voie des grandes démocraties avec un rôle géopolitique et économique important à jouer à l’échelle régionale et internationale. Cette image de l’Algérie de demain est loin d’être une métaphore.

C’est un constat basé sur la prise de conscience de la société algérienne, son engagement et détermination pour faire de la révolution en marche un processus irréversible, d’un côté et les différentes potentialités qui lui permettent de devenir une grande démocratie et une puissance économique incontournable, de l’autre. Ce constat suggère que d’Algérie pourrait bien venir des réponses nouvelles que posent notamment les Africains et les Maghrébins, particulièrement. Beaucoup de pays et de régions qui ont été pendant longtemps arriérés et dominés ont pu réunir avec intelligence les conditions de maîtrise de leur destin.

L’Europe que nous connaissons aujourd’hui et son évolution historique est le meilleur exemple. En effet, l’Europe moderne n’est pas le précurseur des premières brillantes civilisations. C’est à l’est de la Méditerranée que la première brillante civilisation urbaine a vu le jour. Pendant ce temps, l’Europe éprouvait encore des difficultés à dépasser le caractère rural de ses territoires et les différents problèmes qui déchiraient les peuples d’Europe.

Deux siècles après la première civilisation de l’est de la Méditerranée, l’Europe a pu renverser la situation et elle s’est donnée une suprématie et une domination planétaire qui a duré longtemps. Un autre exemple, la puissance chinoise, elle était pour longtemps prestigieuse, puis effacée et humiliée, et depuis quelques décennies, elle a donné un exemple d’un pays de plus en plus hégémonique. La Chine qui ne cesse d’aller d’une victoire à une autre n’a pris que trois décennies pour réinventer son ancienne splendeur.

Elle est en train de repenser le monde. Oui, nous pouvons réussir et relever tous les défis. Nous avons les conditions nécessaires. Nous avons une diaspora scientifique et technique unique et riche en comparaison à d’autres diasporas. Selon ces différents exemples, il devient alors raisonnable de pressentir le réveil en marche de l’Algérie.

Le scepticisme ne doit pas avoir de place. Les dernières mobilisations pacifiques des Algériennes et des Algériens ont montré que les différentes déceptions passées sont dépassées. L’Algérie a besoin des esprits libres et lucides pour écarter tout scepticisme et permettre à toutes les couches de la société de voir claire la victoire qui s’annonce.

Nous sommes dans le besoin absolu de joindre nos capacités d’écoute et d’intelligence afin de permettre au cri de réveil de notre peuple, qui annonce une nouvelle ère, d’être entendu et respecté. Si nous avons beaucoup cru en la perspective historique, c’est parce qu’elle a le mérite de nous montrer que, dans un passé récent, personne ne s’est attendu au réveil chinois.

C’est dans ce sens que l’Algérie peut constituer une nouvelle frontière comme le fut la Chine et bien d’autres pays émergents. Le peuple s’est engagé depuis le 22 février dans un processus de libération d’un régime politique et économique incapable d’incarner les aspirations de la société.

Certes, il n’est pas possible de comparer, mais force est de constater que le rapport société-pouvoir ressemble à celui du régime colonialiste. Raison pour laquelle les citoyens scandent pendant les marches du vendredi «Le peuple veut l’istiqlal (l’indépendance)». Ce processus, à travers les perspectives d’avenir qu’il ouvre pour le peuple, marque un nouveau tournant historique pour l’Algérie.

C’est un mouvement qui a véritablement bouleversé les masses populaires dans leur quête de liberté, de démocratie, de justice sociale, d’un Etat de droit et de la fin de la domination des puissances occidentales et autres pays impérialistes. Nous sommes face à un mouvement inédit dans l’histoire de l’Algérie contemporaine. Il est inébranlable.

 

 

https://www.elwatan.com/pages-hebdo/etudiant/lalgerie-de-demain-un-role-economique-important-04-12-2019