Présentation du Laboratoire MVRE

Imprimer

Description succincte :

Crée en 2001, le laboratoire de recherche a été redynamisé en janvier 2011, grâce à la volonté et  la collaboration très étroite des chefs d’équipe et de leurs membres.  Ce laboratoire se veut un support permanent non seulement pour le développement de nouvelles connaissances scientifiques et technologiques mais aussi pour la formation, la spécialisation et la recherche dans le domaine de la mobilisation et de la protection des ressources  hydriques et la  diffusion des résultats auprès des entreprises publiques et privées du secteur de l’eau. Le développement du laboratoire repose sur son ouverture thématique et géographique, en développant et en consolidant la coopération internationale notamment avec les structures de recherche du bassin méditerranéen et à travers des relations d'échanges et de partenariat avec des structures socio-économiques en les impliquant dans le financement du laboratoire de recherche.

Objectifs de recherche scientifique et de développement technologique :

Chaque équipe a ses propres objectifs, à savoir :

Equipe 1 :Plateforme d’expérimentation et d’essais des machines tournantes

-  Réalisation d’un banc d’essai : Bâche d’eau, pompes et moteurs tournants, servitude  pour identifier la performance des pompes (usure, cavitation, abrasion, résistance mécanique, électrique, variation du plan d’aspiration ;

- Résultat escompté : interprétation des caractéristiques hydrauliques, comparaison et recommandations ;

-    Détermination de la durée de vie et de la  plage optimale  de  fonctionnement.

Equipe 2 :Hydraulique des reseaux et qualite des eaux

-  Etude du régime transitoire dans un réseau d’eau sous pression enterré  par la méthode des caractéristiques, dans une conduite  en charge et à surface libre, véhiculant de l’eau sous l’effet du sol ;

-  Détermination de  la célérité d’onde réelle engendrée par la manœuvre d’un robinet vanne tout en déduisant sa loi de manœuvre en vue d’obtenir un coup de bélier constant pour une conduite en charge enterrée ;

-  Détermination économique du volume d’air anti-bélier ;

-  Etude du régime transitoire dans un collecteur d’assainissement avec apport latéral d’un débit d’intrusion.

- Développement d’un savoir-faire en matière d’échantillonnage et d’analyse pour l'identification  et la quantification des perturbateurs endocriniens présents dans les eaux à très faibles concentrations  (quelques nanogrammes) ;

- Rassemblement et  exploitation des données existantes sur l’origine et la concentration des micropolluants émergents ;

- Détermination de  l'évolution et du comportement de ces molécules dans les filières classiques d'épuration des eaux usées ;

- Evaluation des technologies de traitement les plus prometteuses.

Equipe 3 :hydrodynamique et  transport sédimentaire en milieux fluvial et côtier

- Mise en place de protocoles de mesures par les techniques de vélocimétries Doppler Laser (VDL) et Ultrasonore (VDU) dans l’étude du transport sédimentaire tenant compte des effets d’interaction eau-sédiment en milieu fluvial et côtier ;

-Adaptation de la technique VDU aux études des processus de transport sédimentaire en écoulement permanent à surface libre sur un lit perméable ;

-Détermination des profils de concentration par la théorie de l’information en écoulement fluvial;

-Analyse des processus et mécanismes d’interaction eau sédiment en écoulement à surface libre en  zone de jet de rive ;

-Etude des problèmes de vulnérabilité du système côtier sous l’effet du recul du trait de côte.

-Intrusion marine

Equipe 4 :Gestion intégrée des ressources en eau

-  Modélisation et optimisation  de la gestion des ressources en eau face aux changements climatiques probables

-  Quantification et valorisation des ressources  en eau avec proposition de scénarii en période sèche, moyenne et humide

Equipe (PNR) : ETUDE ET VALORISATION DES EAUX USÉES ÉPURÉES EN IRRIGATION (CAS DES PÉRIMÈTRES AGRICOLES DE LA MITIDJA)

-  Amélioration de la qualité de l’eau et son adaptation à un certain type de cultures

-  Adaptation et amélioration des techniques d’irrigation aux exigences de la qualité de l’eau épurée

-  Mise en place d’une station d’irrigation localisée dont les cultures sont adaptées aux eaux épurées

-  Elaboration d’un guide de mise en œuvre des procédures de la réutilisation des eaux épurées

-  Recherche bibliographique et synthèse de protocole d’étude

-  Préparation du terrain et études des potentialités en eau épurée réutilisable

Thèmes mis en œuvre :

Chacune de ses thématiques s’intéresse à une problématique donnée avec des axes bien précis à développer, consistant en :

- Etude, Evaluation, Exploitation et Gestion des ressources en eau de surface.

- Mise en place d’un Système d’information géographique (SIG) lié à l’élaboration de carte de vulnérabilité pour une aide à la décision dans le domaine des inondations, de la  pollution des eaux……..

- Optimisation du fonctionnement des stations de pompage des systèmes d’irrigation et de drainage.

- Etude du comportement des ouvrages hydrauliques face aux sollicitations dynamiques.

- Dessalement des eaux de mer et des eaux saumâtres.

- Pollution marine et transport sédimentaire des systèmes côtiers.

-  Amélioration de la qualité de l’eau et son adaptation à un certain type de cultures

-  Adaptation et amélioration des techniques d’irrigation aux exigences de la qualité de l’eau épurée

-  Mise en place d’une station d’irrigation localisée dont les cultures sont adaptées aux eaux épurées

-  Elaboration d’un guide de mise en œuvre des procédures de la réutilisation des eaux épurées

-  Recherche bibliographique et synthèse de protocole d’étude

-  Préparation du terrain et études des potentialités en eau épurée réutilisable

Mots-Clés :

Abrasion, Cavitation, Célérité, Coup de bélier, conduite,Dessalement, écoulement à surface libre, épuration, Environnement, gestion intégrée, houle, inondation, irrigation, pompes, régime transitoire, réutilisation, sécheresse, sol, traitement. Irrigation, Réutilisation des eaux, Intrusion marine

Objectifs atteints (recherche, formation, autres):

En dehors des équipements acquis en 2004 dans le cadre de la recherche, aucun autre équipement n’a été acquis paralysant certaines thématiques proposées malgré la bonne volonté des membres. Cependant, pour avancer, les équipements des laboratoires pédagogiques sont mis à disposition lorsque qu’ils sont disponibles (Hors travaux pratiques).

Quelques objectifs sont atteints ou en cours de réalisation, à savoir :

- plusieurs thèmes de recherche ont  été proposés dans le cadre de préparation des mémoires  d’ingénieur, de masters, de magister et de doctorat. Certains ont été soutenus d’autres sont en cours.

- pour la valorisation des travaux de recherche, des publications, des communications ont été faites tant au niveau national qu’international.

- une dynamique est observée au niveau du laboratoire malgré les difficultés rencontrées

- la participation en tant que membre d’un comité scientifique international à plusieurs congrès internationaux  est un point positif pour le laboratoire ;

- le laboratoire, en tant que co-organisateur, a participé partiellement en termes de finance dans l’organisation du 5ème colloque international (CIREDDE’2013) de l’établissement.

- le laboratoire, via sa directrice  a été partenaire scientifique dans l’organisation de la Conférence Internationale  «  Sediment Transport Modeling in HydrologicalWatersheds and Rivers » de MEDFRIEND   qui s’est tenue du 14-16 Novembre à Istanbul, Turquie.

- Edition et impression de la revue internationale « Le journal de l’Eau et de l’Environnement »LJEE de l’ENSH. ISSN :1112-3834 ; DL : 1168-2004

Objectifs restant à réaliser :

Les objectifs sont nombreux, à savoir,

- Réserver plus d’espace de travail au laboratoire de recherche (Bureaux, ateliers, laboratoires, etc.). L’étroitesse des lieux fait que les équipes sont dispersées.

- S’abonner à des revues scientifiques et à des bibliothèques en lignes (en cours)

- Compléter les équipements du laboratoire afin de développer la prestation de service en matière d’analyse et du contrôle qualité

- Etablir des conventions avec le secteur économique, en vue de l’associer au financement de projets de recherche à intérêt national, bien qu’un PNR soitfonctionnel.

- Renforcer la collaboration avec des laboratoires nationaux et internationaux, travaillant sur les mêmes thèmes. L’ouverture aux secteurs public et privé n’est pas chose aisée.

- Lancer une Post Graduation Spécialisée (P.G.S.) dans le domaine du dessalement.

- Ouvrir une école doctorale dans le domaine des ressources en eau

Difficultés rencontrées :

-       Manque d’équipements

-       Achats des équipements : La procédure est longue et les aléas bureaucratiques ne font que la freiner démoralisant ainsi les équipes.

-       Achats de logiciels inexistants  en Algérie

-       Achat limité des micro portables, uniquement aux chefs d’équipes,  doit être étendu  aux membres des équipes, aucun achat n’a encore été fait.

-       Le directeur du laboratoire et les  chefs d’équipe posent  crucialement  le problème de rémunération conformément à la réglementation en vigueur.