el watan - Tiaret : Echos de campus Université de Tiaret : Lancement d’une opération de plantation de 1200 arbres

Samedi, 02 Novembre 2019

Imprimer

Une opération de plantation de 1200 arbres a été lancée, jeudi dernier, à la faculté des sciences humaines et sociales de l’université de Tiaret dans le cadre de la campagne nationale de reboisement «Un arbre pour chaque citoyen» et la Journée nationale de l’arbre célébrée le 25 octobre. Le conservateur des forêts, Miloud Bezza, a indiqué que cette opération, lancée par le wali de Tiaret, Abdeslam Bentouati, coïncide avec des actions similaires dans 14 daïras, des lycées, des écoles et des administrations publiques. Le programme de reboisement dans la wilaya de Tiaret prévoit la plantation d’un million d’arbres pour la réhabilitation de 400  h d’espaces boisés endommagés par les feux durant les quatre dernières années, à partir du mois de novembre prochain, et la régénération du couvert végétal dans les zones steppiques (600 ha) pour la plantation de variétés d’arbres fourragères résistantes et adaptées aux caractéristiques de ces régions. Le wali de Tiaret a souligné que le choix de l’université comme point de départ de cette campagne «n’est pas fortuit, mais vise à activer le rôle de cet établissement de l’enseignement supérieur et l’ouvrir davantage sur le monde du travail.» La wilaya de Tiaret a été pionnière dans la mise en place d’un plan de préservation de l’environnement en élaborant un programme de plantation d’un million d’arbres durant les dernières années dont 360 000 plants ont été mis en terre, a-t-il affirmé.

 

Université de Tindouf  : Plus de 120 candidats au concours de doctorat

Plus de 120 candidats ont pris part jeudi dernier au 1er concours national de doctorat initié au niveau du centre universitaire Ali Kafi de Tindouf, a indiqué le rectorat de cette institution. Plus de 279 dossiers, de Tindouf et d’autres wilayas, ont été formulés sur la plateforme numérique retenue pour les postulants, dont 125 ont été validés pour accéder à ce concours qui a fait l’objet d’intenses préparatifs depuis le lancement de la saison universitaire écoulée, a précisé la rectrice du Centre, Fatima Yahiaoui. La même responsable a estimé que l’aval obtenu du ministère de tutelle pour l’organisation de ce concours constitue un «exploit» eu égard à la création récente du centre et de son effectif ne dépassant pas les 1200 étudiants, avant d’annoncer une hausse des postes accordés pour ce concours dans les prochaines années. Afin de conférer une totale transparence au contenu de ce concours national, axé sur trois filières, en l’occurrence les sciences de l’univers et de la terre, le Droit et les Sciences économiques et de gestion, Mme Yahiaoui a fait part du recours aux enseignants des institutions universitaires d’Alger, Adrar et Constantine, en plus de deux autres de Tindouf pour la préparation des énoncés et de la correction.

 

 

https://www.elwatan.com/pages-hebdo/etudiant/echos-de-campus-3-30-10-2019