el moudjahid -Boumerdès : Université de Boumerdès : 105 conventions signées avec des établissements de recherche

Mardi, 12 Novembre 2019

Imprimer

L’Université M'hamed-Bougara de Boumerdès a signé 105 conventions de partenariat en matière de recherche et de formation avec divers organismes et établissements nationaux et étrangers, a-t-on appris hier auprès de son recteur, Yahi Mustapha. «Sur ce total de conventions signées, 67 sont relatives à des accords entre l’université de Boumerdès et des organismes nationaux, au moment où le reste, soit 38, ont été signées avec des laboratoires et établissements réputés de par le monde», selon les explications fournies par Yahi Mustapha, au cours d’une tournée à travers différents stands d’exposition, tenus, depuis hier, dans le cadre de ‘‘portes ouvertes sur l’université’’, qui seront clôturées aujourd’hui.
Ces accords portent, a-t-il ajouté, sur la «réalisation de recherches et projets d’études, avec un échange de formation, d’expertises et d’informations notamment dans les domaines des technologies de pointe, des sciences exactes, et la chimie».
Il s’agit, également, d’offrir l’opportunité à l’université d’ «intégrer différents réseaux universitaires mondiaux susceptibles d’ouvrir la voie à des échanges culturels et scientifiques aux étudiants et chercheurs algériens», a-t-il souligné, signalant le couronnement de ces conventions par le lancement de nombreux projets actuellement en cours de mise en œuvre.
M. Yahi Mustapha a cité notamment des projets actuellement en cours d’exécution dans le cadre de trois conventions signées au titre du programme "Tassili", parallèlement à d’autres projets en réalisation au titre des programmes de coopération.
Selon le recteur de l’université, ces accords ont pour objectif d'ouvrir les portes des entreprises et structures signataires aux diplômés universitaires, afin de bénéficier de stages appliqués à leur niveau, outre la préparation de mémoires de fin d’études, suivant les capacités disponibles au sein de chacune d’elles.
«L’autre objectif visé est de permettre aux cadres de ces mêmes entreprises de contribuer à l’élaboration et à la proposition de programmes de formation au profit des facultés de l’université, en conformité avec les exigences et besoins exprimés au sein de leurs entreprises respectives, avec l’ouverture de perspectives de recrutement, selon la demande exprimée à leur niveau, tout en offrant l’opportunité à ces mêmes cadres de participer aux différents conférences et colloques organisés par l’université, avec la valorisation et la mise à niveau de leurs connaissances», a-t-il ajouté.
M. Yahi a, également, souligné la «contribution de ces accords de partenariat dans la construction de relations solides avec le monde économique et industriel, et l’orientation de l’université vers une formation continue de qualité», sur la base de programmes actualisés et au diapason des développements technologiques en cours, «soit de quoi permettre à l’étudiant d’être opérationnel dès sa sortie de l’université», a-t-il assuré.
L’université de Boumerdès a été créée en 1998, sur la base du regroupement de 6 instituts nationaux. Elle compte actuellement six facultés englobant plus de 30.000 étudiants, outre 22 laboratoires de recherche agréés réunis dans un département de recherche entré en service en 2018.
Ces portes ouvertes, abritées par la faculté des sciences, ont donné lieu à la présentation de projets innovants d’étudiants et chercheurs de cette université, dans divers domaines technologiques et scientifiques, outre des réalisations relevant de clubs scientifiques et autres organismes publics et privés en relation avec le monde de l’innovation et du numérique.

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/144392