el watan - Ouargla : Engouement pour les clubs estudiantins à l’université KasdiMerbah : A la découverte d’un système ou on sera acteur

Mercredi, 13 Novembre 2019

Imprimer

Conférences, compétitions, campagnes de volontariat, les étudiants de l’université de Ouargla redoublent d’ingéniosité pour recruter de nouveaux adhérents à la faveur d’une année universitaire qui se veut celle de nouveaux exploits scientifiques.

Ainsi, Khotwa, une grande exposition de clubs scientifiques et littéraires, a eu un franc succès permettant aux nouveaux étudiants de découvrir tout un panel d’activités où le club Avicenne de la faculté de médecine a brillé par une présence exceptionnelle sur le terrain de la prévention médicale et de la sensibilisation aux maladies chroniques, au sida et aux cancers de la femme, non seulement au sein des campus, mais aussi à travers les centres commerciaux très fréquentés et dans les quartiers reculés de la ville, en collaboration avec les associations.

Dans le domaine scientifique, en plus du club d’hydrocarbures, qui s’est frayé une place de choix au sein de l’université avec son succès international dans le domaine des inventions ingénieuses, en été dernier, en Allemagne, sélectionné et classé second parmi neuf équipes en tant que finalistes du concours d’ingénierie du forage avec leur derrick automatisé, le club mécanique cherche aussi sa place au soleil et réinvente le partenariat estudiantin en conviant les clubs d’audiovisuel, de littérature et de langues étrangères à organiser des événements communs, le plus fréquemment possibles pour attirer les étudiants à des activités universitaires de découverte et d’échange culturel et scientifiques.

Ils sont donc une dizaine de clubs très actifs et parmi eux également, le club Ibtikar qui vient d’organiser un événement sur les pistes de recherche dans les domaines du génie des procédés et génie chimique en cosmétique, peinture, adhésif, matériaux, agrochimie, verre, plasturgie, élastomère, mais aussi la pharmacie, l’énergie la plasturgie et l’environnement où les futures spécialistes des installations industrielles devront prouver leurs capacités de concevoir et de suivre la mise en œuvre d’équipements nouveaux ou d’adapter des installations inexistantes, surtout que l’université de Ouargla vient de signer et de renouveler une dizaine de conventions avec le secteur économique, visant à accorder les violons dans le domaine de la recherche scientifique et l’adapter à la demande du secteur industriel.

La présence de ces entreprises à la recherche de leurs futurs ingénieurs à l’exposition organisée au pôle 3, notamment la Setram, a permis aux étudiants de s’en rapprocher et connaître les besoins futurs de la société du tramway de Ouargla.


https://www.elwatan.com/pages-hebdo/etudiant/engouement-pour-les-clubs-estudiantins-a-luniversite-kasdi-merbah-a-la-decouverte-dun-systeme-ou-on-sera-acteur-13-11-2019